Les tensions chiites-sunnites : la formule de base

Décalage Diplo reprend ses activités après un léger relâchement ses dernières semaines. Sous forme de vidéo, je vous propose de suivre mes analyses géopolitiques animées, produites par le site d’information Opinion Internationale (opinion-internationale.com) où je collabore désormais aussi.

Dans le sillage de la visite du président iranien Hassan Rohani, il convenait de revenir sur la situation au Moyen-Orient, dominée par la rivalité sunnite-chiite.

Harold à la Carte/Opinion Internationale

 … Lire la suite…

Le triste au revoir de Barack Obama

Pour son dernier discours de politique générale, dit « Discours sur l’état de l’Union », Barack Obama a proposé la notion de « Mener le monde sans en être le gendarme ». Facile, selon Obama, puisque les dépenses militaires américaines sont équivalentes à celles des huit autres États en ordre décroissant. « Les habitants du monde ne regarde pas vers Pékin ou Moscou pour montrer la voie, mais vers nous. Ils respectent l’Amérique, admirent les valeurs que nous défendons, et réclament notre leadership ».

On ose pas penser à l’effet de ces phrases dans la bouche de George W. Bush! Le président Obama s’en alla par la suite redéfinir le rôle des États-Unis dans le monde: ni isolation, ni « nation-building » (construire des États).… Lire la suite…

Fête de l’Empereur du Japon à Paris

Pour marquer la Fête de l’Empereur ce 16 décembre, véritable fête nationale , la résidence de l’ambassadeur du Japon, le francophone et francophile Yoichi Suzuki, était pleine à craquer.

Il m’est toujours paru remarquable combien le ton utilisé par la diplomatie japonaise envers la République française était cordial et respectueux. Citons sans retenue le discours de Suzuki à cette occasion.  « Le Japon admire la force avec laquelle la France se relève des épreuves récentes. De nouveau, nous rendons hommage aux victimes et exprimons notre solidarité avec la France. » Cela me rappelle l’époque Chirac — grand admirateur de l’Asie orientale en général et du Japon en particulier — lorsque les diplomates japonais étaient impressionnés par l’aisance avec laquelle notre président défiait les États-Unis pour des raisons morales, et comment Dominique de Villepin discourait aux Nations-unies.… Lire la suite…

COP21, clôture de rue par

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La COP21 venait de se conclure avec un document unanime pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Les altermondialistes ne sont cependant pas satisfaits et ont manifesté dans Paris, dans une bonne humeur des plus pacifiques.

Pour la journée du samedi 12 décembre, les gens que l’on associe avec les grands raouts internationaux étaient présents pour marquer la fin de la COP21. Je les ai croisés pratiquement par hasard à la place Maillot, car ils avaient pris l’avenue de la Grande Armée depuis l’Arc de Triomphe. Trois ou quatre mille, avec des chapelles en tout genre, essentiellement de l’Europe de l’Ouest et du Nord, avec quelques latino-américains çà et là. … Lire la suite…

Verbatim diplomatiques parisiens : Pakistan et Qatar
Quelques voix diplomatiques du monde musulman s’expriment pour nous rappeler que le terrorisme en France est pour eux une grande déception.

                                                  

Le Secrétaire d'Etat américain, John Kerry avec les responsables du protocole chypriote, le 3 décembre dernier à Nicosie. Crédit : Département d'Etat américain

Assad, Irak, Chypre
La semaine produit l’effet d’un glissement tectonique: le gouvernement français acceptera que Bachar al-Assad reste un moment au pouvoir…

Les participants aux charges selon la tactique "Black Bloc" se préparent, crédit : Paul Félix Michaelis

République
L’on s’attend toujours, lors d’un sommet international type G20, OTAN, OMC, et maintenant COP21, à assister à du grabuge.

 … Lire la suite…